Ce qu'il faut savoir sur les allergies infantiles

Dès la naissance, votre enfant a des risques de développer des allergies. Elles peuvent être alimentaires, respiratoires ou cutanées. Le plus souvent, elles ne sont pas forcément visibles. Vous pouvez donc passer à côté de signes d'intolérance sans vous en rendre compte. Afin de prévenir et de guérir, apprenez à dépister ces différentes allergies infantiles. Cela vous permettra d'éviter les symptômes plus ou moins graves. 

L'enfant éternue beaucoup lors de rhinites allergiques

Qu'est-ce qu'une allergie ?

 

Notre système immunitaire est le bouclier contre les virus, les bactéries ou autres microbes. La faiblesse de notre système est l'allergie. Il pense se défendre contre une vraie menace, mais finalement, ce n'est que des éléments inconnus et inoffensifs. On les appelle les allergènes : poussières, pollens, aliments... L'allergie se déclare quand vous rencontrez un ou plusieurs de ces allergènes. Ça peut être par ingestion, par voie cutanée ou par inhalation. Cela agira de différentes manières suivant les personnes, au niveau :

  • Des poumons (asthme, bronchite allergique)

  • Du nez (des rhinites allergiques)

  • Des yeux (conjonctivite)

  • De la peau (en urticaire ou eczéma)

  • De la bouche et l'intérieur de la gorge (Œdème de Quincke)

  • Du cœur et des vaisseaux sanguins (réaction anaphylactique)

C'est donc une maladie qui est provoquée seulement si vous êtes en contact avec les allergènes. Les symptômes allergiques peuvent arriver à tout âge. Les allergies infantiles sont les plus fréquentes. C'est pour ça qu'il faut être vigilant à l'arrivée des symptômes.

 

L'allergie alimentaire, comment la reconnaître ?

 

Les allergies alimentaires les plus courantes sont celles au lait de vache, les œufs ou le gluten. Ça commence dès l'introduction au lait maternisé. Votre bébé peut être alors sensible aux allergènes alimentaires. Il est alors conseillé d'introduire un par un les légumes, les fruits, les matières grasses, etc. Ça vous permettra de mieux cibler l'allergie éventuelle. L'allergie alimentaire se manifeste dans les 5 à 20 minutes après ingestion. Cela peut-être :

  • Des picotements dans la bouche

  • Des réactions cutanées autour de la bouche ou sur le corps (ciblé sur le ventre)

  • Une diarrhée et/ou des vomissements

  • Des difficultés respiratoires

  • Un œdème de la bouche ou de la gorge

Si vous soupçonnez une allergie alimentaire, retirez l'aliment. Consultez ensuite au plus vite un médecin ou un allergologue.

 

L'allergie respiratoire, comment la prévenir ?

 

Elle survient généralement par l'inhalation. Le plus fréquent chez les enfants est l'allergie aux acariens (la poussière), le pollen ou encore les poils d'animaux (le chat particulièrement). Vous reconnaîtrez l'allergie respiratoire par :

  • Des rhinites et des bronchites chroniques

  • Des écoulements nasaux clairs (comme de l'eau)

  • Des difficultés à respirer qui entraînent de l'asthme

  • Des essoufflements avec ou sans efforts

  • Des yeux qui piquent ou pleurent (de la conjonctivite)

Il est plus difficile de savoir exactement l'allergie respiratoire de votre enfant. Dépistez-le au plus vite pour améliorer son quotidien. Vous pouvez éviter les symptômes des différents allergènes : en aérant tous les jours votre maison, en changeant fréquemment les draps des lits, en évitant de placer des fleurs ou des plantes allergisantes près de votre bébé. Si vous avez des animaux, gardez-les loin des chambres.

 

L'allergie cutanée, comment l'identifier ?

 

Dès la naissance, votre bébé peut avoir de l'eczéma. Cette maladie chronique de la peau est en fait une réaction allergique. Votre enfant peut alors se gratter jusqu'au sang. Il y a donc quelque chose dans l'air ou dans son alimentation qui le dérange. Cet eczéma atopique peut disparaître vers l'âge de 3 ans. Si ce n'est pas le cas, c'est que vous devez consulter votre allergologue pour découvrir l'allergie. Votre enfant peut aussi déclencher un eczéma de contact. Il s'agit d'une réaction cutanée au contact d'un produit allergisant (cosmétique, lessive, métaux...). Cela se caractérise par des plaques rouges, de petites vésicules et des croûtes. Enfin, il peut y avoir une urticaire causée par le soleil (les enfants en sont plus sensibles), des piqûres d'insecte, de pénicilline (médicament antibiotique) ou encore certains aliments. Dans les cas les plus graves, cela peut se transformer en Œdème de quincke (gonflement du visage).

Les enfants sont de plus en plus touchés par les allergies saisonnières

Comment guérir les allergies infantiles ?

 

Avec un allergologue, vous aurez le véritable diagnostique. Après un interrogatoire sur les éventuels antécédents familiaux, l'apparition des symptômes, ou encore votre quotidien, il fera un prick-test. Ça consiste à poser des gouttes d’allergènes sur la peau (généralement sur l'avant bas), avec une lancette (petite pointe). l'allergologue pique sur les gouttes pour faire pénétrer. Au bout de 10 minutes, les résultats sont visibles. S'il y a une allergie, la peau est rouge avec des petits boutons ressemblant à une piqûre d'ortie. Ce test est indolore, mais assez gênant s'il s'avère positif car cela démange énormément. La plupart du temps, seul le prick-test est pratiqué et il se fait à tout âge. Mais il se peut que le spécialiste demande une prise de sang pour confirmer ou découvrir d'autres allergies. Après les résultats et les confirmations des allergies, votre médecin ou allergologue vous prescrira :

  • Des antihistaminiques (pour les rhinites ou conjonctivites)

  • Des corticoïdes (sous différentes formes pour cibler l’inflammation)

  • Des bronchodilatateurs (pour prévenir des crises d'asthme)

  • Des crèmes pour peau atopique (pour apaiser l'eczéma)

  • Un stylo d'adrénaline à injecter (les cas les plus sévères d'allergies alimentaires)

L'allergie infantile n'est pas une maladie grave, mais vous devez surveiller le moindre symptôme pour réagir au plus vite. Ça permettra à votre enfant de mieux vivre son allergie et d'améliorer le quotidien de toute la famille.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Écrire commentaire

Commentaires: 0